FANDOM


Ruy Ignis est un antagoniste de la saga Gardiens des Cités Perdues.


RelationsModifier

Il appartient aux Invisibles, et il participe à un  très grand nombre de leurs actions.

HistoireModifier

Ruy Ignis[1] était scolarisé à Foxfire, mais a été banni des cités perdues et éjecté à Exillium pendant sa 4ᵉ année, peu de temps après avoir manifesté le talent de Psionipathe, avec comme motif de renvoi "instable et inapte à vivre en société"[2], tandis que son crime est qualifié de "faute inexpiable", une tournure que le conseil ne prend pas à la légère[3]. Il était craint de ses camarades et de ses éducateurs à Exillium, qui le pensaient même capable de soulever une révolte. Ses parents travaillent tous deux à Mystérium[4] et l'ont envoyé devant le Conseil suite à son renvoi de Foxfire. Ruy est un Psionipathe qui travaille pour les Invisibles. Il est recruté par Gethen, qui le décrit spécial grâce à son talent. Sophie et Biana l'ont rencontré pour la première fois dans la forêt Tordue. Il a dressé un champ de force afin d'empêcher Sophie et Biana de l'atteindre. Seul Tam (et Wylie)peuvent briser les champs de force de Ruy avec ses ombres et lumières. Fintan et Ruy ne s'entendent pas très bien. Lors de la bataille d'Everglen Tam parvient à blesser le Psionipathe grâce à l'hydrombre.

ApparenceModifier

DescriptionModifier

On ne sait pas beaucoup de choses sur son apparence car il porte un embrouilleur, ainsi personne ne peut faire attention à son visage, mais on sait qu'il est assez jeune, il a un an de plus qu'[[Alvar Soren Vacker|Alvar
Neverseen les Invisibles

L'emblème des Invisibles

]]

PersonnalitéModifier

Idem

TalentModifier

Ruy est un Psionipathe, c'est à dire qu'il peut créer ou détruire des champs de force. Ce talent est l'un des plus dangereux.

ApparitionsModifier

Ruy apparaît dans tous les tomes de Gardiens des Cités Perdues après sa découverte par Sophie et Biana dans la forêt Tordue, dans le tome 4.

Référence(s)Modifier

  1. Relevé tome 4, chapitre 55, page 476
  2. Relevé tome 4, chapitre 56, page 477
  3. Relevé tome 4, chapitre 56, page 478
  4. Relevé tome 4, chapitre 56, page 477
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .